Après plus d'un mois de blocage le site est à nouveau disponible..

Le site de Bob a été la cible d'une cyber-attaque, ce qui a provoqué sa fermeture immédiate.

Aujourd'hui le site est à nouveau operationnel. Merci aux équipes de Joomla qui ont tout fait pour remettre le site en place.

Les articles des dernières courses vont être postées très bientôt.

Merci de votre soutient.

Haller confirme sa natation !

En plein milieu de la nuit les athlètes ont dû se lever pour partir à 4h30 pour la plage San Souci.

L’organisation n’était pas encore prête et au check-in des vélos, on ne voyait rien.

Les bouées ont été aussi mises à la dernière minute, chose plutôt inhabituelle pour une coupe du monde; l’eau dans la lounge des athlètes manquaient aussi.

Le départ fût tout de même donné à 7 heures alors que le soleil venait juste de se lever.

Haller sort après le premier tour avec quelques secondes de retard seulement derrière Richard Varga. Il se sentait très bien dans l’eau confirme-t-il. Après les 1500 m il sort, après une très bonne transition, avec le groupe de tête d'une bonne dizaine dont Haller.

Après 3 km se forme un groupe de 26 athlètes qui restera ensemble jusqu’à la fin et les triathlètes feront un écart substantiel de 2 minutes et demie.

Cette fois-ci Haller arrive à bien se placer pour la deuxième transition. Il n’ose pas partir trop vite à la course à pied pour ne pas succomber à cette forte chaleur. Remarquons qu’à 6 heures l’humidité était à 100%.

Il garde son rythme de course jusqu'à la fin et finit à la 24e place.

Stefan Zachaeus termine 18e

Et Gregor Payet n’a pas pris le départ pour cause de problème à l’intestin.

  1. Matt Mcelroy
  2. Morgan Pearson
  3. Kevin Mc Dowell

Article du Quotidien 


 
Avant course:

Les 130 triathlètes attendent avec grande tension le départ de leur course, distance olympique ce dimanche, dont les horaires ont déjà été changés !

La course des hommes programmée initialement pour midi, a été avancée à 7:00 et celle des femmes à 9:15! Alors que le lever du soleil n’est pas prévu avant 7 heures ce sera plutôtmission impossible de nager dans le noir...

Une heure avant la course le délégué médical annoncera l’indexe WBGT, indice composite de température, utilisé pour estimer les effets de la température, de l’humidité et du rayonnement solaire sur l’homme pour déterminer les niveaux d’exposition à des températures élevées. Si la valeur est trop élevée, la distance peut être raccourcie ou dans des extrêmes conditions, annulée !!

Article du Quotidien

Haller surprend le monde du triathlon et sort premier de l’Ocean Pacifique !

Au bord du Malecon, les hommes Elite ont pris le départ ce matin dans la brume sur la plage.

Quelle excellente surprise ! Haller arrive le premier sur la plage après les 750 m en 8’01’’ et effectue une excellente transition et sortira le premier à vélo.

Il essayera au début, avec les quelques athlètes qui sont dans son groupe, de pousser fort afin de faire tout de suite un écart ; malheureusement ils seront rattrapés pour former un groupe de 40 athlètes. Pendant les 4 tours de vélo Haller reste dans le peloton et ménage ses efforts. La colline de 500 mètres ne fera pas de perte, le groupe restera uni jusqu’à la 2ième transition.

Haller se fait encercler au moment de poser son vélo et commence sa course à pied avec du retard : il sortira à la fin du groupe mais trouve son rythme. Il ne se sent pas trop mal à la course à pied, mais ne tient pas le rythme accéléré des coureurs. Son retard d’entraînement se fait remarquer.

Il finit en 29 ème place en sprint finish (il met 15’33’’ pour les 5 km) avec 4 autres athlètes qu’il emporte.

1. Manoel Messias BRA 52’30’’

2. Florin Salvisberg SUI

3. Felix Duchampt ITU

12. Stefan Zachaeus

29. Bob Haller 53’53’’

36. Gregor Payet

Vu que 2 athlètes ont fait opposition à un résultat, la liste des résultats officiels n’est pas encore publiée.

 02.11. Coupe du Monde, Lima, Pérou - Article du Quotidien du 1er Novembre 2019